Le Pardon

Celeste Carneiro

Dans le jardin de mon coeur,
j´ai cultivé une rose pour te l´offrir
à une occasion opportune:
la plus belle rose.

Et tous les jours,
je fis attention pour qu´elle grandisse et fleurisse,
exhalant son parfum délicat
que le vent agréable dispersait.

Les roses commencèrent à éclore...

Je choisis alors la plus délicate
et la plus belle
et la plus parfumée.

Et je courus à ta rencontre pour te l´offrir.

Mais oh! Quel désastre!...
Dans ma course impétueuse,
les pétales délicats tombèrent à terre
sans que je n´y puisse rien comprendre,
et dans un geste brusque désarticulé,
je t´offris seulement ce qui me restait dans lês mains:
la tige dénudée et remplie d´épines...